La communauté pour faire le bon choix !

Connexion

Comment bien remplir un constat à l'amiable ? Ce mode d'emploi est un tutoriel étape par étape qui vous donne toutes les astuces pour répondre à votre question ou problème. Le mode d’emploi "Comment bien remplir un constat à l'amiable ?" est associé aux thèmes suivants: Site bancaire, assurance & crédit, Banque, finance & assurance, Administratif, Juridique & Financier, Assurance...
Plus

Rechercher parmi...

Ignorer les liens de navigationAvis de consommateurs > Comment bien remplir un constat à l'amiable ?

Comment bien remplir un constat à l'amiable ?

hlrfa
hlrfa

Mode d'emploi publié le 03 décembre 2009 - 09h42

3296 visites sur ce mode d'emploi
» 0 commentaire / 0 réponse

imprimer favoris alerte

Astuces / Conseils

Toujours avoir un constat à l'amiable vierge dans sa voiture. Quand vous n'en avez pas, certains n'hésiteront pas à vous proposer un rendez-vous ultérieur pour remplir le constat, mais ils ne s'y rendront jamais. Pire : certains nieront carrément avoir eu un accrochage avec vous.


100 % des utilisateurs (1 sur 1) trouvent ce mode d'emploi utile. Et vous? OUI - NON   

100%0%

Résumé / Introduction :

Lorsqu'on a un accrochage en voiture, on ne fait pas forcément gaffe à tout ce qu'on fait, et surtout tout ce que les autres font, vu qu'on est encore sous le choc. Pourtant, c'est à ce moment-là qu'il faut remplir le constat à l'amiable, ce fameux document qui va vous permettre de vous faire prendre en charge par votre assureur. Ce mode d'emploi va vous indiquer les points de vigilance que vous devez particulièrement surveiller afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. En effet, il suffit d'une croix mise quelque part sur ce papier pour que tout change, soit en votre faveur soit en votre défaveur. Donc, prenez bien soin de tout lire avant. Je vous conseille même de prendre connaissance du contenu de ce document de constat à l'amiable à des moments tranquilles pour que vous voyiez ce qu'il contient.

Etape 1 :

En cas d'accident, exigez toujours un constat à l'amiable. N'acceptez jamais la demande d'une personne vous disant qu'elle est pressée, et qu'elle vous donnera son numéro de téléphone et vous remplirez ensemble le constat plus tard. Il y a pas mal de personnes malhonnêtes qui, quand vous les rappellerez, vont faire semblant de ne rien comprendre de votre histoire et ignoreront votre demande. Vous serez donc seul face à votre assureur à essayer de réparer votre voiture.

Etape 2 :

Lors du remplissage du constat :
- vérifiez bien que la personne mette son numéro de contrat d'assurance, quitte à ce que vous demandiez à voir son attestation d'assurance.
- remplissez ensemble avec la personne les cases centrales (12. Circonstances). Ne la laissez jamais les remplir seule, chaque case cochée ou non cochée doit être vérifiée. En effet, il suffit d'une case cochée de votre côté pour que tout soit sur vous, même si vous n'étiez pas fautif.
Voici quelques exemples qui sont radicaux pour vous mettre en tort :
- case 4 : « sortait d'un parking... »
- case 10 : « changeait de file »
- case 14 : « reculait »
Il faut bien vérifier les circonstances de l'accident. Et bien faire les croquis, notamment en indiquant les positions des voitures, les marquages au sol et les points d'impact. En effet, l'assureur peut baser son étude rien qu'avec la position des voitures par rapport au marquage au sol. Par exemple, si vous dessinez votre voiture à cheval sur le marquage central, l'assureur comprendra tout de suite que vous n'étiez pas dans votre propre file. Enfin, bien signer le constat etl' envoyer à l'assureur dans les 5 jours ouvrés qui suivent l'accident.

Etape 3 :

Certaines assurances prennent en compte aussi les photos prises lors de l'accident, essayez d'en prendre le maximum comme preuves puis envoyez-les directement à votre assureur.

Etape 4 :

Enfin, dernières choses que nous, conducteurs, devrions connaitre : les assureurs nous catégorisent par type. Par exemple, si dans la plupart des accidents que vous avez déclarés (même si vous n'étiez pas responsables), on vous a heurté par l'arrière, sachez que l'assurance va vous considérer comme quelqu'un qui freine assez tardivement ou brutalement. Donc, vous êtes un facteur de risque, malgré le fait que vous ne soyez pas responsable. Pareil, si la plupart de vos accidents indiquent un refus de priorité de la part de l'autre partie, l'assurance va quand même vous considérer comme un risque, car cela veut dire que vous n'avez peur de rien et qu'une fois que vous avez la priorité, vous vous fichez des autres. Or un risque, ça coûte pour une assurance, donc il se pourrait que votre tarif pour l'année suivante ne soit pas exactement celui qui est prévu, et qu'il augmentera de quelques euros.

Tags

Constat Amiable Assurance Accident


100 % des utilisateurs (1 sur 1) trouvent ce mode d'emploi utile. Et vous? OUI - NON   

100%0%

Ajouter un commentaire sur "Comment bien remplir un constat à l'amiable ?"